Marine Le Pen est passée mardi soir dans la capsule "Demain, Président", une courte émission reliée au journal télévisé et à laquelle tous les candidats à l'élection présidentielle française ont été invités.

"Pour accepter de participer à cette émission, Marine Le Pen, vous nous avez demandé de retirer le drapeau européen qui devait figurer derrière vous", a prévenu Gilles Bouleau au début de l'émission tandis qu'Anne-Claire Coudray, autre grand visage de l'information de TF1, a évoqué un "geste symbolique".

"Je veux être présidente de la République française, pas de la Commission européenne, je considère que l'UE a fait beaucoup de mal à notre pays et à notre peuple, en matière économique, sociale, de disparition des frontières...", a expliqué Marine Le Pen.