La police thaïlandaise des stupéfiants, en collaboration avec celle de Taïwan, a perquisitionné une entreprise de transport maritime dans le port de Laem Chabang, à 50 km au sud-est de Bangkok, pour examiner six statues faites en métal et ciment.

A l'aide d'une meuleuse d'angle, de marteaux et de burins, les policiers ont percé un trou dans une statue, découvrant ainsi la drogue cachée à l'intérieur, dans des sacs en plastique, selon les images diffusées par les médias locaux.

La drogue devait être acheminée vers Taïwan, a précisé Khemmarin Hassiri, commandant de la division des affaires étrangères de la police royale thaïlandaise.

Les statues avaient été apportées de Taïwan en Thaïlande fin 2020 pour une exposition.

Des mandats d'arrêt ont été lancés contre des suspects thaïlandais et taïwanais liés aux statues.

Pour le représentant régional de l'Office des Nations Unies contre la drogue et le crime, Jeremy Douglas, cette saisie n'était "pas une surprise".

"Les connexions de trafiquants entre les syndicats actifs dans le Mékong, notamment en Thaïlande, et Taïwan sont anciennes et fortes", a expliqué M. Douglas. "Taïwan est un marché, en particulier pour la méthamphétamine et la kétamine, mais c'est aussi un point de transbordement pour le Japon et d'autres régions d'Asie de l'Est", a-t-il ajouté.

Avant cette saisie, les Nations unies avaient publié, le mois dernier, un rapport indiquant qu'un milliard de pilules de méthamphétamine avaient été saisies en Asie de l'Est et du Sud-Est l'an dernier, un chiffre record. Pendant cette même période, 79 tonnes de crystal meth ont été saisies dans la région, ajoute le rapport.

L'Etat de Shan, dans le nord de la Birmanie, demeure la première source de méthamphétamine de la région.

Selon les experts, cette production atteint des niveaux sans précédent, favorisée notamment par le coup d'Etat en Birmanie en février 2021, qui a paralysé l'économie.

L'anarchie qui règne dans le pays offre des conditions idéales pour l'essor des laboratoires de drogues, avec un approvisionnement largement incontrôlé en précurseurs chimiques en provenance de Chine.