Au moment du drame, le 21 octobre dans un ranch de Santa Fe (Nouveau-Mexique), Alec Baldwin travaillait une scène avec la directrice de la photographie Halyna Hutchins.

Alec Baldwin maintient n'avoir jamais pressé la détente du revolver quand le coup est parti, disant s'être contenté d'armer le chien. Et il a dit lors d'une interview télévisée n'avoir "aucune idée" de la façon dont une balle réelle a pu se trouver sur le plateau du film et "arriver jusque dans le revolver", qu'on lui avait présenté comme étant inoffensif.

Un mandat émis jeudi estime qu'"il peut y avoir dans le téléphone des preuves" se rapportant à cette affaire, comme des messages ou des emails envoyés ou reçus par Alec Baldwin concernant la production de "Rust".

Selon le mandat, Alec Baldwin avait notamment échangé des emails avec l'armurière du tournage concernant le type de revolver devant être utilisé sur la scène fatale. L'armurière lui avait présenté différents modèles mais Alec Baldwin "a dit qu'il avait demandé une plus grosse arme".

Aucune arrestation n'a eu lieu à ce jour dans ce dossier mais des poursuites pénales ne sont pas exclues au cas où des responsabilités seraient établies, avaient souligné peu après le drame les services de la procureure de Santa Fe.

Dans son entretien avec la chaîne ABC, Alec Baldwin avait déclaré ne se sentir ni coupable ni même "responsable" de la mort d'Halyna Hutchins.