L'ancien Premier ministre britannique Tony Blair a révélé ne pas avoir apprécié son mandat. Lui qui a effectué trois mandats parlementaires, de 1997 à 2007, a trouvé que la responsabilité était "tellement énorme" qu'il s'est senti insatisfait. Il a fait ces commentaires dans le cadre d'un nouveau programme de la BBC qui décrit comment le rôle de Premier ministre a évolué au cours des 300 dernières années.

"Chaque jour, vous prenez des décisions et chaque jour, vous êtes soumis à un examen minutieux, tout comme votre famille", a relevé Tony Blair. "Je ne savais donc pas si j'aimais ça." "Le paradoxe est que vous commencez à votre niveau le plus populaire et le moins capable et que vous finissez à votre niveau le moins populaire et le plus capable", a encore analysé l'ancien Premier ministre britannique.

Il était en effet très populaire lors de son élection initiale au pouvoir en 1997. Mais, après sa décision d'engager les troupes britanniques dans les guerres en Afghanistan et en Irak, il a perdu la confiance du public et s'est ensuite retiré, laissant la place au chancelier de l'époque, Gordon Brown.

Le programme de la BBC s'est également entretenu avec les anciens Premiers ministres David Cameron et John Major, ainsi qu'avec l'actuel titulaire du poste, Boris Johnson.

Le premier a déclaré qu'il trouvait le bureau du 10 Downing Street "très petit et peu puissant" par rapport aux autres ministères.

"Je me souviens avoir plaisanté après quelques mois en disant que l'on passait beaucoup trop de temps à essayer de savoir ce que le gouvernement faisait réellement et beaucoup de temps à essayer de l'arrêter", a-t-il ajouté.

La première émission, d'une série de trois, doit être diffusée ce vendredi.