Il n’y a pas que les constructeurs qui sont touchés par les importantes mutations du monde automobile. Les pétroliers doivent également se renouveler pour espérer survivre. C’est ce que fait actuellement Total, qui adopte une nouvelle dénomination pour mieux coller à la nouvelle pluralité de son offre. Total devient ainsi TotalEnergies. Le géant français entend ainsi se défaire progressivement de son image de pétrolier pur pour souligner sa transition vers d’autres énergies telles que l’hydrogène, la biomasse et bien sûr l’électricité, que ce soit via ses stations de charge pour véhicules ou ses centrales solaires et éoliennes. Un changement qui s’accompagne également d’un nouveau logo, pour le moins bariolé.

"L’énergie c’est la vie. Nous en avons tous besoin et elle est source de progrès. Alors aujourd’hui, pour contribuer au développement durable de la planète face au défi climatique, nous avançons, ensemble, vers de nouvelles énergies. L’énergie se réinvente et ce chemin des énergies, c’est le nôtre. Notre ambition est d’être un acteur majeur de la transition énergétique. C’est pour cela que Total se transforme et devient TotalEnergies", a déclaré Patrick Pouyanné, Président-directeur général de TotalEnergies.