Monde

Les oiseaux, au nombre de 50, arrivaient de Chine et se sont réveillés au plus mauvais moment...


MOSCOU Une Russe, qui s'efforçait d'introduire illégalement dans son pays 50 perroquets dissimulés sous ses vêtements, a été trahie au moment du passage de la douane par les oiseaux qui jasaient, ont annoncé les services de douane lundi dans un communiqué.

Les perroquets, qui étaient dissimulés sous ses vêtements dans des poches spécialement aménagées, se sont manifestés au moment même où la femme, qui arrivait de Chine, passait le contrôle à la frontière entre les deux pays, a précisé la direction des douanes de la région russe d'Extrême-Orient.

"Ils se sont réveillés à ce moment, et ont commencé à discuter activement entre eux. Il était tout simplement impossible pour l'inspecteur de la douane et pour les touristes de ne pas entendre les perroquets", relève le communiqué.

Le coût des oiseaux a été estimé à 10.000 roubles (235 euros), indiquent les douanes.

Une procédure judiciaire pour recel de marchandises a été engagée à l'encontre de la femme.

© La Dernière Heure 2010