Donald Trump a dénoncé lundi, à la veille de l'élection présidentielle, les sondages "bidon" qui le placent derrière son rival Joe Biden, affichant sa confiance dans une victoire.

"Demain, nous allons gagner quatre ans de plus à la Maison Blanche", a-t-il lancé devant des partisans réunis à Fayetteville en Caroline du Nord, pour le premier de cinq meetings en cette ultime journée de campagne.