Les Affaires étrangères étaient toujours sans nouvelle lundi soir de 120 Belges, dont une cinquantaine se trouvent dans les zones les plus touchées par le typhon qui a frappé les Philippines, a indiqué lundi soir le ministre des Affaires étrangères, Didier Reynders, à l'Agence Belga. Les Affaires étrangères ne disposent pour l'heure d'aucune indication concernant la situation de ces ressortissants belges, et continuent d'essayer de prendre contact avec eux.

Une soixantaine de secouristes belges, français et luxembourgeois ont quitté dimanche soir l'aéroport militaire de Melsbroek à destination des Philippines. L'avion, chargé de 40 tonnes de matériel, a fait arrêt à Bakou et Calcutta et devrait arriver à destination de Cebu aux Philippines lundi vers 23 heures (heure belge). Trente-huit membres de l'équipe B-Fast, dont 5 médecins spécialistes et 15 infirmiers, faisaient partie de l'équipage.

Le ministre des Affaires étrangères, Didier Reynders, s'est dit "satisfait" de la manière dont la Belgique a pu répondre à la demande d'aide des Philippines, en mettant rapidement à disposition un avion opérationnel. La coordination entre la Commission européenne, la Belgique, la France et le Luxembourg a permis d'envoyer un appareil rempli, en termes de matériel et de personnel, a-t-il souligné. Par ailleurs, une quinzaine de médecins belges, présents aux Philippines pour un stage, ont offert leurs services pour venir en aide à la population, a ajouté le ministre.

Près de 800 Belges vivent de façon quasi permanente aux Philippines, touchées par un typhon d'une extrême violence, qui aurait fait plus de 10.000 morts selon certaines estimations. Les Affaires étrangères belges ont décidé dimanche matin d'ouvrir un centre d'appel de crise (02/501.40.00).


Le pape offre 150.000 dollars d'aide aux victimes du typhon aux Philippines

Le pape François a annoncé lundi le versement d'une "première contribution" de 150.000 dolars pour venir en aide aux populations philippines touchées par le récent passage du typhon Haiyan qui a fait des milliers de morts.

"A la suite du passage du typhon Haiyan qui a frappé avec une incroyable violence ce week-end le territoire des Philippines, en particulier les îles de Leyte et Samar, faisant, selon des données encore provisoires, plus de 10.000 morts, le Saint Père François a décidé d'envoyer à travers le Conseil pontifical Cor Unum et comme première contribution 150.000 dollars pour secourir les populations", indique un communiqué du Vatican.

Le Cor Unum finance les initiatives humanitaires spéciales du pape à l'occasion de catastrophes naturelles dans le monde entier, du typhon aux Philippines à la sécheresse dans le Sahel.

"Cette somme sera répartie à travers l'Eglise locale dans les régions les plus touchées par la catastrophe et sera utilisée pour soutenir l'assistance aux personnes déplacées et dans les zones inondées comme première expression concrète de la proximité spirituelle et de l'encouragement paternel du souverain pontife envers les personnes et les territoires dévastés par les inondations", conclut le communiqué.

Le typhon Haiyan avait balayé le centre de l'archipel philippin vendredi avec des vents soufflant à plus de 300 km/h et une succession de vagues géantes, faisant plus de 10.000 morts selon des estimations provisoires.