Monde

Un Américain de 37 ans a été condamné jeudi à la peine capitale pour le meurtre de ses cinq enfants, malgré la demande de leur mère aux jurés d'épargner la vie de son ex-mari. Les avocats de Timothy Jones, qui a tué ses enfants âgés d'un à huit ans à l'été 2014 et a été jugé devant un tribunal de Caroline du Sud (sud-est), avaient plaidé qu'il souffrait de schizophrénie et ne pouvait donc pas être condamné à mort.

"Il n'a montré aucune pitié pour mes enfants. Mais ils l'aimaient et je parle en leur nom", avait déclaré mardi Amber Kyzer, son ex-femme, selon des propos rapportés par la presse locale.

Elle avait ajouté avoir accepté de lui laisser la garde exclusive de leurs enfants parce qu'il gagnait mieux sa vie qu'elle, en tant qu'ingénieur informatique.

Le procureur Rick Hubbard avait requis la peine capitale pour celui qu'il a qualifié de "monstre" et de "tueur en série". Les jurés ont mis moins de deux heures pour rendre leur verdict.

Timothy Jones pensait que l'un de ses fils complotait avec son ex-femme et l'avait forcé à faire de l'exercice jusqu'à épuisement. Il avait ensuite égorgé les autres enfants, puis enveloppé leurs corps dans des sacs poubelle et les avait abandonnés en contrebas d'une route.

Il avait été arrêté en raison de l'odeur suspecte de son véhicule.