Le quotidien Bild Zeitung parle pour sa part d'une alerte à la bombe. Une porte-parole des forces de l'ordre a uniquement mentionné à l'AFP un "motif d'ordre policier" ayant nécessité de prendre des mesures de protection, en refusant à ce stade de donner de plus amples informations. L'appareil transportant 160 personnes s'est posé à 20h08 sur une piste de l'aéroport Berlin-Brandebourg, dans le sud de la capitale allemande, et tôt lundi matin il était toujours sur le tarmac. L'appareil pourra repartir dès que les mesures de sécurité entreprises seront achevées, a souligné la porte-parole. Selon les médias allemands, les bagages des passagers ont été déposés sur le tarmac afin d'être fouillés par des équipes cynophiles. L'avion est entouré de nombreux véhicules de police. "L'appareil de la compagnie Ryanair a demandé un atterrissage d'urgence et obtenu immédiatement une autorisation", indiqué au quotidien Bild le porte-parole de l'aéroport, Jan-Peter Hack. "Il se trouve en position de stationnement et la police et les pompiers sur place, a-t-il ajouté, précisant que les passagers avaient été conduits dans le terminal afin d'y être restaurés. Déjà l'été dernier, un avion Ryanair effectuant cette même liaison Dublin-Cracovie avait dû faire un atterrissage d'urgence à Londres à la suite d'une alerte à la bombe, qui s'était révélée sans fondement.