"Six personnes ont été secourues, 16 ont été retrouvées sans signe de vie", a indiqué le ministère sur Telegram.

L'avion, fabriqué en République tchèque et de type L-410, s'est écrasé à 09h23 (06H23 GMT) dans la république du Tatarstan, avec 22 personnes à son bord. Il s'est brisé en deux sous l'impact, selon des images transmises par le ministère.

Les survivants ont été hospitalisés et l'un d'eux se trouve "dans un état grave", selon l'agence RIA Novosti, qui cite une source au ministère local de la santé.

D'après l'agence de presse Interfax, l'avion appartenait à un club local de l'organisation paramilitaire DOSAAF, la Société bénévole d'assistance à l'armée, l'aviation et la marine.

La Russie, longtemps connue pour ses nombreux accidents, a nettement amélioré sa sécurité aérienne depuis les années 2000, mais des crashs surviennent encore assez fréquemment, notamment dans des zones peu peuplées telles que l'Extrême-Orient.