La marine colombienne a, avec l'appui de l'armée américaine, intercepté pas moins de 3,4 tonnes de cocaïne à bord d'une embarcation qui rejoignait l'Amérique centrale dimanche. Un gros coup de filet de la part des autorités colombiennes et dont la valeur des stupéfiants saisis est estimée à 120 millions de dollars, soit 109 millions d'euros.

Pour neutraliser ce bateau, c'est à l'aide d'avions de la force aérienne colombienne, de la marine du pays ainsi que l'aide des unités américaines que la course-poursuite s''est arrêtée. Le speedboat a effet été mis à l'arrêt à 220 kilomètres de l'archipel colombien de San Andrés et Providencia. 

Le bateau faisait route de la Colombie vers l'Amérique centrale. L'équipage - trois Nicaraguayens et deux Costariciens - a été arrêté. La Colombie est perçue comme le premier pays d'origine pour la cocaïne, avant le Pérou et la Bolivie, où la coca est aussi cultivée. Les cartels de drogues transportent de très larges quantités de stupéfiants vers l'Amérique centrale, les USA et l'Europe. Les saisies sont régulières dans le port d'Anvers en Belgique.