C'est un jogger qui a fait la sordide découverte vers 6h du matin le 29 septembre dernier dans la ville de Mahajanga, au nord de l'île, selon les médias locaux. La dépouille, en état de décomposition et apparemment nue et démembrée, se trouvait dans un fossé, sous une dalle. Il s'agirait de Richard S., 68 ans. Le ministère belge des Affaires étrangères est au courant des faits et enquête actuellement. Mais le décès du Belge ne peut être confirmé officiellement par nos autorités pour le moment : la mutilation sévère du corps rend difficile son identification.

Selon NewsMada, le Belge vivait dans une villa, proche de l'aéroport d'Amborovy. D'après le témoignage d'un voisin, rapporté par le média, sa maison a été prise d'assaut par six personnes vers 3 heures du matin le 27 septembre. Depuis, le Belge n'a pas été revu, sans pour autant qu'il n'ait été déclaré porté disparu par ses proches.

Suite au témoignage, six personnes, suspectées du meurtre de Richard, ont été arrêtées, dont notamment sa compagne, ses beaux parents et le gardien de la maison.