Monde Le nom d’Abou Omar al-Belgiki figure dans une liste de kamikazes potentiels après la découverte d’une liste dans les ruines de Mossoul.

En mai, Interpol a annoncé être en possession d’une liste de 173 membres de l’État islamique susceptibles de venir en Europe pour y commettre un attentat suicide. Ces informations sont basées sur des documents laissés par le groupe terroriste à Mossoul (Irak), après leur défaite face à la coalition. Les autorités craignent que la perte de Mossoul conduira à des représailles en Europe. Ces documents sont relativement récents, le dernier date du 9 octobre 2016. Il est probable que nombre de ces 173 combattants aient été tués ou arrêtés entre-temps, mais certainement pas tous. Les services de sécurité occidentaux ont constaté que les tentatives de passage depuis la Syrie vers l’Europe étaient en augmentation.

(...)