Michael Paul Moogan, 35 ans et originaire de Liverpool (nord-ouest de l'Angleterre), avait pris la fuite il y a huit ans après une descente de police dans un café de Rotterdam (Pays-Bas), suspecté d'être au coeur d'un trafic de drogues.

M. Moogan a utilisé plusieurs fausses identités pour éviter d'être capturé et a rejoint les Emirats arabes unis sous un faux nom et une fausse nationalité, a expliqué la police de Dubaï dans un communiqué.

Après avoir été traqué et mis sous surveillance, il a été placé en garde-à-vue le 21 avril.

"Cette arrestation est le résultat d'années d'enquêtes impliquant de nombreux partenaires du maintien de l'ordre au Royaume-Uni, en Europe et au Moyen-Orient", s'est réjoui dans un communiqué Nikki Holland, directrice de l'Agence nationale du crime (NCA) britannique.

M. Moogan "va retourner au Royaume-Uni pour être jugé", a-t-elle ajouté.

Lors de la descente dans le café de Rotterdam, un Britannique de 71 ans avait été arrêté et condamné plus tard à huit ans de prison. Une autre homme impliqué dans cette même affaire s'était rendu à la NCA après trois années de cavale et avait été condamné à quatorze ans de prison, selon la NCA.