Sebastian Ramirez Amaya, chercheur basé à l'Université de l'Etat d'Arizona (Etats-Unis), se trouvait avec un autre chercheur et un guide dans ce parc réputé pour sa faune et son centre de recherche.

"Ils (le groupe) sont tombés sur un éléphant solitaire qui les a chargés, les forçant à courir dans des directions différentes. L'éléphant a poursuivi Sebastian et l'a piétiné, ce qui a entraîné sa mort", a déclaré lundi l'autorité ougandaise des parcs nationaux dans un communiqué.

"Nous n'avons pas connu un tel incident au cours des 50 dernières années de recherche forestière dans le parc national de Kibale", a-t-elle ajouté.

Fin janvier, un touriste saoudien avait été tué par un éléphant lors d'un safari dans le parc de Murchison Falls, après qu'il eut quitté le véhicule à bord duquel il voyageait avec des amis.