Arrêté dimanche, Koci Selamaj, originaire d'Eastbourne (Sud de l'Angleterre) a été inculpé lundi soir du meurtre de la jeune femme. Cet homme de 36 ans a comparu devant le tribunal de Willesden Magistrates, à Londres, mardi, assisté par un interprète albanais.

Il doit comparaître de nouveau jeudi, cette fois devant la cour criminelle de l'Old Bailey.

L'avocat de M. Selamaj, Aidan Harvey, a déclaré que son client comptait plaider non coupable.

Sabina Nessa, enseignante du Sud-Est de Londres âgée de 28 ans, avait disparu le 17 septembre alors qu'elle sortait de chez elle pour se rendre à un bar situé à cinq minutes à pied. Un passant avait retrouvé son corps le lendemain, vers 17H30, caché sous un tas de feuilles, selon l'agence de presse britannique PA.

Vendredi soir, des centaines de personnes se sont réunies dans le Sud-Est de Londres pour une émouvante veillée en l'honneur de l'enseignante, munies de bouquets, bougies ou pancartes, en solidarité avec les proches de la victime.

La mort de Sabina Nessa survient quelques mois à peine après celle de Sarah Everard, une Londonienne de 33 ans attaquée en pleine rue puis tuée début mars tandis qu'elle rentrait chez elle. Cette affaire avait bouleversé le Royaume-Uni et relancé le débat sur la sécurité des femmes dans l'espace public.