Monde

Un Irakien, demandeur de protection internationale en Italie, a été interpellé samedi par la police après avoir crié Allahou Akbar et menacé de s'immoler à proximité du Vatican, selon plusieurs médias italiens citant la police.

L'homme, qui était très agité, a brandi un briquet devant des agents en uniforme en faction près de colonnade de Saint-Pierre, selon le quotidien romain Il Messagero. Il a prononcé des phrases dépourvues de sens où les témoins ont reconnu l'expression arabe Allahou Akbar (Dieu est le plus grand) avant d'être rapidement plaqué au sol par deux policiers en civil.

L'individu était vêtu d'un jean et d'un t-shirt noir et ne portait ni sac à dos ni bouteille incendiaire. Il a été conduit au commissariat voisin pour des vérifications, selon le Messagero, qui a diffusé des images de vidéosurveillance sur son site.

Deux minutes seulement ont passé entre le début des menaces de l'homme et son arrestation. Pendant qu'il s'adressait à eux en faisant de grands gestes, l'homme était constamment sous surveillance des agents en service devant le Vatican, a souligné le Messagero.

Les deux policiers en civil sont intervenus très rapidement pour éviter d'inquiéter les touristes et pélerins qui ont continué de passer devant la scène, comme si de rien n'était.