Depuis lundi, l'enclave espagnole de Ceuta, en Afrique du Nord, était prise d'assaut par des milliers de personnes, principalement des jeunes, qui tentaient de rejoindre l'Espagne et l'Union européenne.

Cet afflux d'immigrants à Ceuta semblait avoir été largement stoppé par les gardes-frontières marocains mercredi et le calme est revenu ce jeudi. Toutefois, des images ont été diffusées dans les médias et démontrent le côté inhumain de la situation.

Sur des vidéos capturées par des journalistes sur place, on peut ainsi voir un jeune migrant tenter de s'enfuir, après avoir atteint la rive grâce à une bouée de fortune faite de bouteilles d'eau vides. Il a été immédiatement intercepté par des soldats espagnols.


Une autre image diffusée par le compte Twitter de la garde civile espagnole a suscité également beaucoup d'émotions. Sur celle-ci, on peut apercevoir un garde-côte sauver un bébé de la noyade.

Interrogé par El Pais, l'homme en question, un certain Juan Francisco Valle âgé de 41 ans, s'en est expliqué: "Je ne savais pas s'il était vivant ou mort. Il était gelé, froid et il ne bougeait pas." Finalement, d'après les médias espagnols, le nourrisson âgé de deux mois à peine serait en bonne santé.

Le sauveur de l'enfant explique encore à nos confrères la lourdeur de sa tâche, ces derniers jours. "Notre travail consiste habituellement à récupérer des cadavres dans l'eau, que ce soit dans la mer, un marais ou une rivière. Mais cette fois, nous avons secouru des personnes vivantes, de tous âges, dans toutes les conditions." Juan Francisco Valle ajoute encore que le plus dur est de "faire la distinction entre toutes ces personnes dans l'eau qui avaient le plus besoin de notre aide."