Les policiers ont dit au reporter que son accréditation n'était pas visible et qu'il n'avait pas son passeport sur lui


TIANANMEN Un journaliste et un cameraman de la chaîne britannique Sky News, qui tournaient un reportage sur la place Tiananmen à Pékin, ont été arrêtés vendredi par la police chinoise en direct à la télévision. Voir la vidéo ici.

Les téléspectateurs de la chaîne d'informations en continu ont pu voir le reporter Mark Stone dans le fourgon de police, où il a continué à se faire filmer et à commenter ce qui se passait, sans que ses interlocuteurs se rendent compte qu'il était en direct.

"Nous étions ici, sur la place Tiananmen, en train de tourner des reportages et ils nous ont empêchés de continuer à cause d'une phrase. Nous étions en train de parler des manifestations de 1989, ça ne leur a pas plu", a expliqué Mark Stone aux téléspectateurs.

Pendant que le journaliste parlait devant la caméra, une policière chinoise filmait de son côté la scène.

La place Tiananmen fut le théâtre en 1989 de manifestations en faveur de la démocratie, réprimées dans le sang par les autorités chinoises.

Le journaliste et le caméraman avaient l'autorisation de tourner à cet endroit, a indiqué Sky News.

Mais les policiers ont dit au reporter que son accréditation n'était pas visible et qu'il n'avait pas son passeport sur lui, comme cela est requis. Et ils lui ont demandé de les suivre dans un commissariat situé à proximité.

"La police a été parfaitement civile, mais elle nous a néanmoins arrêtés", a souligné le journaliste en direct.

"C'est un petit aperçu de la façon dont se déroulent les reportages ici en Chine". "La plupart du temps, tout se passe bien, et puis de temps à autre, des incidents comme ça se produisent", a-t-il expliqué.

Selon Sky News, après son passage au commissariat, le journaliste est retourné dans les bureaux de la chaîne à Pékin.

© La Dernière Heure 2013