Au total, 2.206 migrants sont arrivés sur 58 bateaux, selon l'agence de presse Europa Press.

Les îles Canaries comprennent des destinations touristiques populaires telles que Tenerife et Lanzarote. Non loin de la côte nord-ouest de l'Afrique, elles sont devenues une destination régulière pour les migrants fuyant la pauvreté, la violence et les difficultés engendrées par la pandémie de coronavirus.

La plupart des migrants sont arrivés dans le port d'Areguineguin, au sud-ouest de la principale île de la Grande Canarie.

Depuis janvier, environ 13.700 personnes ont rejoint les îles espagnoles, soit six fois plus que l'année dernière à la même période.

Après avoir été enregistrés, nombre des nouveaux arrivants sont logés dans des hôtels vides en raison des restrictions de voyage et de santé causées par la pandémie de coronavirus.