Monde

Un homme de 82 ans est mort encorné lundi lors d'un lâcher de taureaux dans le centre de l'Espagne, deuxième personne à trouver la mort lors de fêtes taurines dans le pays en moins de deux semaines. 

L'accident s'est produit dans un champ de la ville de Horche, à environ 60 km au nord-est de Madrid. L'homme, touché au ventre et à la cuisse, est mort quelques heures plus tard dans un hôpital des environs, selon les services d'urgence locaux.

Selon les médias locaux, la victime regardait le taureau courir, à distance de l'animal. "J'ai juste vu l'homme quand il était déjà au sol, mais c'était horrible", a déclaré le maire de Horche, Jose Manuel Moral, aux médias locaux.

La ville a maintenu les lâchers de taureaux prévus mardi et mercredi dans le cadre de son festival annuel.

Un homme de 62 ans a été tué le 29 août après avoir reçu plusieurs coups dans le thorax et le cou d'un taureaulâché dans les rues de Cuellar, au nord-ouest de Madrid.

Les plus célèbres lâchers de taureaux sont ceux des fêtes de la San Fermin, qui attirent des touristes venus du monde entier en juillet à Pampelune (nord de l'Espagne) et où des centaines de personnes courent à leurs risques et périls devant les taureaux dans les rues de la ville. Trente-cinq personnes ont été blessées à Pampelune cette année, dont huit encornées. Depuis 1911, au moins 16 coureurs y sont morts dont le dernier en 2009.