Un père a tué ses trois filles après s'être disputé avec son épouse dans l'est du Pakistan, a indiqué lundi la police locale. Les victimes, âgées de 9, 8 et 6 ans, ont été jetées dans un canal d'irrigation de la ville de Kasur, située non loin de la frontière indienne, a précisé un policier, soulignant que l'incident illustrait une fois de plus la problématique de la violence à l'égard des enfants. L'homme, en aveux, a été arrêté, a ajouté le policier, ajoutant que les corps avaient été repêchés. Le père est poursuivi pour triple homicide et risque la peine mort.

Des milliers d'enfants sont victimes de cruautés chaque année au Pakistan, des violences qui restent souvent impunies en raison d'une législation lacunaire et d'un système judiciaire défaillant.

Au moins huit incidents portant sur des cas de violence et d'abus sexuel sont rapportés chaque jour aux forces de l'ordre, selon des statistiques rassemblées par l'organisation de défense des droits de l'enfant, Sahil.

Ce fléau social gagne cependant un peu plus d'attention, notamment dans la foulée d'un documentaire qui a remporté un oscar en 2016. Le film, réalisé par Sharmeen Obaid-Chinoy, évoque le cas d'une jeune Pakistanaise qui a survécu à un crime d'honneur. Elle avait été jetée à l'eau par son père qui ne supportait pas ne pas avoir été consulté pour le mariage de la fille.