Un homme a été arrêté en Papouasie-Nouvelle-Guinée après avoir tué sa fillette, en dévorant son cou et en buvant son sang, a rapporté vendredi la presse locale. La police a qualifié ce meurtre, qui s'est produit mercredi dernier à Lae, deuxième ville de ce pays pauvre et instable, "d'acte de cannibalisme".

Selon le journal PNG Post Courier, un élu local, John Kenny, l'un des premiers sur les lieux, a raconté que la fillette et sa mère rendaient visite au père lorsque ce dernier s'est emparé de l'enfant et l'a emmenée dans la forêt.

John Kenny a indiqué que l'homme avait mordu sa fille profondément au niveau du cou, avant de manger sa chair et de sucer son sang.

Deux jeunes garçons qui grimpaient sur un cocotier à proximité ont été témoins de la scène effroyable et ont donné l'alerte.

"Il se moquait des enfants et a continué à manger", a déclaré M.Kenny au journal.

Lorsque des habitants sont arrivés, l'homme se serait enfui avant d'être rattrapé et livré à la police.

La magie noire, la sorcellerie et des faits de cannibalisme défraient régulièrement la chronique en Papouasie-Nouvelle-Guinée.