Un adolescent de 18 ans a ouvert le feu mardi dans une école primaire au Texas, tuant 19 jeunes élèves et deux adultes, un drame qui a replongé l'Amérique dans un cauchemar chronique. Ernest “Chip” King, un pompier, raconte au journal The New York Post les premières minutes de l'intervention des secours sur le lieu de la tuerie, l'école Robb. Il a pu encore entendre des coups de feu alors que les volontaires se précipitaient sur la scène "chaotique", explique-t-il. "Il y a certaines zones où vous pouvez entendre les coups de feu et nous avons évidemment entendu que l'activité était très fluide sur les radios et nous avons écouté cela tout le temps".

Il décrit ensuite comme les parents se précipitaient vers l'école afin de retrouver leurs enfants. "J'ai entendu, je n'ai pas vu, j'ai entendu des pères de famille briser des fenêtres et tirer leurs enfants par les fenêtres. C'était une scène terrible, tragique." Le rôle des premiers intervenants a ainsi été de contrôler la circulation afin d'aider les véhicules d'urgence et les hélicoptères à atteindre facilement l'école pour transporter les blessés.

L'homme du feu qui est également conseiller municipal, estime que la fusillade a duré au moins 45 minutes à partir du moment où le premier appel a été passé au sujet de Ramos armé d'une arme à feu près de l'école.