Voilà une nouvelle affaire de fraude au pass sanitaire qui inquiète les autorités néerlandaises et européennes. Aux Pays-Bas, le ministère de la santé, du bien-être et du sport enquête en effet sur la création d'un QR code valide au nom d'Adolf Hitler, rapporte RTL Nieuws. 

Ce QR code a en réalité été créé par un cybercriminel, qui voulait prouver qu'il était capable de réaliser un pass sanitaire valable pour n'importe qui. Il a donc opté pour Adolf Hitler et a tenu ses promesses puisque le QR code créé est bon et permettrait donc à une personne de se rendre partout où le pass sanitaire est exigé. 

D'après RTL Nieuws, le cybercriminel réalise des codes provenant de Pologne et de France, mais ceux-ci pourraient être validés aux Pays-Bas ou en Belgique, car ce sont des codes européens. D'ailleurs, plusieurs spécialistes de cyber sécurité ont confirmé que ce faux pass sanitaire était valide en Belgique, car l'application belge CovidSafe.be ne permet pas encore de détecter les faux QR codes. 

L'enjeu est maintenant de découvrir comment un internaute a pu avoir à sa disposition le système qui crée les QR codes sanitaires valides. Les autorités néerlandaises craignent que les "clés" de création ont été volées en France ou en Pologne, ce qui poserait évidemment un gros problème et permettrait une fraude à grande échelle. D'autant plus que le cybercriminel propose, sur un forum de hackers, de vendre ses QR codes nominatifs...