L'homme n'a pas encore été identifié. Les plages de la région restent ouvertes au public, mais les autorités ont enjoint à la population de ne pas se baigner pendant les prochaines 24 heures, rapporte la chaîne de télévision américaine ABC News.

La dernière attaque de requin dans cette région de Californie remonte à janvier 2019.

Ces attaques ne sont pas fréquentes. L'année dernière, 33 ont été recensées dans l'ensemble des États-Unis et trois d'entre elles ont été fatales, selon les chiffres de l'Université de Floride.