La police néerlandaise a évacué un train Thalys jeudi matin à la Gare centrale de Rotterdam, après la découverte à bord de deux valises semblant n'appartenir à personne. La police a effectué des fouilles poussées, mais n'a finalement rien découvert de suspect. 

Les passagers, qui avaient été pris en charge dans un hôtel des environs, ont pu remonter à bord et poursuivre leur voyage.


Déjà 82 interventions du SEDEE au 31 mars, contre 154 pour toute l'année 2015

Le SEDEE, le service de déminage de la Défense belge, est déjà intervenu à 82 reprises entre le 1er janvier et le 31 mars, contre 154 opérations sur l'ensemble de l'année 2015 qui avait déjà vu une très forte augmentation par rapport aux années précédentes, a indiqué jeudi la Défense lors d'un briefing relatif aux événements du 22 mars dernier. Le coût de la présence militaire dans les rues du pays s'élève lui à 12 millions d'euros sur le 1er trimestre de cette année, alors que le déploiement des soldats en 2015 avait été facturé 18,2 millions d'euros à la police fédérale. "2015 avait déjà été une année exceptionnelle avec les suites des attentats à Paris du 13 novembre", confirme le capitaine de frégate Guy Schotte, responsable des opérations. De nombreuses interventions ont ainsi eu lieu pour des voitures ou des colis suspects.

"Le SEDEE a dû impliquer toutes ses équipes. Il participe activement aux enquêtes en apportant son expertise et intervient aux côtés de la police", poursuit-il.

Depuis le 1er janvier dernier, le service a ainsi été impliqué dans 17 interventions directement liées au terrorisme, dont une le 5 janvier et treize en mars, concentrées autour de l'arrestation de Salah Abdeslam et des attentats à l'aéroport de Zaventem et dans la station de métro Maelbeek.

Outre le coût du déploiement de soldats dans les rues du pays, il faut y ajouter celui de leur présence dans et autour des sites nucléaires belges, qu'ils ont pour mission de surveiller depuis le 17 mars dernier. La Défense a pour cela facturé 282.100 euros à la police fédérale entre le 19 et le 31 mars.