Pour la première fois, un vaisseau spatial a "touché" le soleil. C'est en fait la sonde Parker Solar Probe qui est entrée à plusieurs reprises dans la couronne solaire, à 13 millions de kilomètres du noyau. “C’est fascinant et excitant”, a déclaré le scientifique du projet Nour Raouafi de l’Université Johns Hopkins.

La sonde a été lancée en 2018. Sa première entrée dans la couronne solaire date d'avril, mais il a fallu plusieurs mois pour récupérer et vérifier les informations envoyées par la sonde.

L'appareil a pu se glisser dans la couronne solaire après avoir enregistré les conditions magnétiques et particulaires propres à une frontière où se termine l'atmosphère solaire et où commence le vent solaire. Au total, elle est entrée au moins trois fois dans cette couronne, qui est beaucoup plus chaude que le soleil lui-même (1,800,000 degrés contre 10,340 degrés).

"Non seulement cette étape importante nous permet de mieux comprendre l'évolution de notre Soleil et (ses) impacts sur notre système solaire, mais elle nous en apprend également davantage sur les étoiles du reste de l'univers", explique Thomas Zurbuchen, l'administrateur associé de la mission scientifique de la NASA, dans une déclaration.

La sonde Parker continuera à se rapprocher du soleil et à plonger plus profondément dans sa couronne jusqu’à son orbite finale en 2025.