Celle de la Novaya Gazeta, dont le rédacteur en chef, Dmitry Muratov a remporté le prix Nobel de la paix cette année. S'expliquant sur cette absence dimanche sur la télévision d'Etat, le Kremlin a dit avoir oublié d'appeler la Novaya Gazeta à temps, selon son porte-parole, Dmitry Peskov, invoquant une "erreur humaine".

La Novaya Gazeta est l'un des rares médias indépendants en Russie, et Dmitry Muratov en est le rédacteur en chef depuis sa fondation, en 1993.

Selon le Kremlin, d'autres médias avaient proactivement marqué leur intérêt pour l'événement annuel prévu le 23 décembre dernier. Deux jours avant l'échéance, les services de presse du Kremlin se sont rappelés de l'existence de la Novaya Gazeta.

Malheureusement, il était trop tard pour que le média puisse encore être invité. Tous les journalistes présents jeudi dernier avaient en effet dû présenter préalablement pas moins de trois tests PCR négatifs pour pouvoir participer à la conférence de presse.

Le porte-parole du Kremlin a précisé que c'étaient les autorités sanitaires russes qui avaient proposé cette procédure stricte vu la pandémie de coronavirus.