En Belgique, le phénomène céleste sera partiellement visible. Ceux qui voudront l'admirer devront porter des lunettes conçues pour l'observation des éclipses, afin de se protéger les yeux. À 11h17, heure belge, la Lune et le Soleil entreront en contact pour la première fois. Le Soleil sera à une altitude de 50 degrés à l'est-sud-est. À mesure que le Soleil s'élèvera dans le ciel vers le sud-est, le degré de couverture de l'éclipse augmentera progressivement. À 12h19, l'éclipse maximale aura lieu et, vu de Bruxelles, environ 26% du diamètre du Soleil sera couvert. L'astre sera alors déjà à une altitude de 58 degrés. Ensuite, la Lune disparaîtra progressivement de devant le Soleil. À 13h25, la Lune fera son dernier contact avec le Soleil et l'éclipse sera terminée.

Le phénomène sera visible depuis l'Europe, l'Amérique du Nord et l'Asie. Au Canada, au Groenland et en Russie, l'éclipse solaire pourra être observée comme une éclipse annulaire. Le point d'éclipse maximale se situera dans la baie de Baffin, entre le nord du Canada et le Groenland. La couverture du Soleil y sera la plus importante, avec 97% du diamètre du Soleil ou 89% de sa surface couverte par la Lune.

Ceux qui souhaitent observer l'éclipse solaire devront se protéger les yeux avec un filtre solaire. Les lunettes dédiées aux éclipses restent une méthode simple et sûre. La demande pour ces lunettes étant élevée, l'Observatoire Urania a mis en place une coopération avec l'association professionnelle des opticiens et optométristes de Belgique afin de les rendre disponibles chez 86 opticiens.