"Lorsque nous sommes arrivés sur place, plusieurs personnes avaient été touchées", a déclaré Dale Lane, chef de la police de Collierville. Douze d'entre elles ont été transportées à l'hôpital et une est décédée, a-t-il affirmé. Le tireur s'est tué en retournant l'arme contre lui.

Le chef de la police de Collierville a qualifié la scène de "terrifiante". "Je n'ai jamais vu ça en 34 ans de carrière", a-t-il déploré.

"Nous avons trouvé des gens qui se cachaient dans des congélateurs, et dans des bureaux fermés, ils faisaient ce à quoi ils ont été formés: courir, se cacher, se battre", a précisé M. Lane.

La police de Memphis a annoncé s'être rendue sur place pour prêter main-forte.

Les fusillades de ce type, notamment dans les écoles, les supermarchés ou les lieux de culte, sont un fléau récurrent de la société américaine que les gouvernements successifs ont été impuissants à endiguer.