Monde

Une infirmière italienne a été condamnée vendredi par le tribunal de Livourne (Toscane) à une peine de prison à vie pour avoir provoqué la mort de quatre patients, rapporte l'agence de presse italienne Ansa.

Fausta Bonino, âgée de 57 ans, avait été arrêtée il y a trois ans. Elle était initialement soupçonnée d'avoir tué, entre janvier 2014 et septembre 2015, 13 personnes qui avaient été admises au service des soins intensifs d'un hôpital de Piombino. Le procureur avait finalement réduit le nombre de victimes à 10, mais pour six d'entre elles, la prévenue a été acquittée. Les patients, tous âgés de plus de 60 ans, auraient reçu des doses trop élevées d'anticoagulant.

Fausta Bonino s'est effondrée en larmes après le verdict. "Ce n'est pas juste, je n'ai rien fait", a-t-elle dit.

Son avocate a annoncé qu'elle ferait très certainement appel du jugement.