En juillet dernier, en voyage d'affaires en Libye, il aurait craqué pour une belle Bosniaque

De notre correspondant en France, Serge Bressan

PARIS Énervé, déboussolé, perturbé... Voilà les mots qui reviennent ces temps-ci quand, dans les parages élyséens, on évoque Nicolas Sarkozy, divorcé d'avec Cécilia depuis le 18 octobre. Énervé aussi, selon un proche, parce que, depuis la fin de la semaine passée, des photos circulent dans les milieux diplomatiques - en particulier la reproduction de la une du cahier Variétés du plus important quotidien bosniaque, Oslobodenje : on y voit le président français aux côtés d'une blonde répondant au nom de Tinka Milinovic.

Vedette dans son pays, 33 ans, la jeune femme est chanteuse, animatrice radio et présentatrice télé... Elle a même, l'an passé, fait partie du groupe Six4One qui, avec la chanson If We All Give A Little, représentait la Suisse à l'Euro Song Contest à Athènes. Bien sûr, et les responsables du quotidien ne s'en cachent pas : cette une est un montage. Mais ils maintiennent leur info : réputé grand séducteur, après une ministre du gouvernement Fillon et une journaliste parisienne retirée dans le sud de la France, Nicolas Sarkozy a(urait) craqué pour Tinka Milinovic... Tout s'est passé cet été. Le 25 juillet dernier, le président français est en voyage d'affaires en Libye - après la libération des infirmières et du médecin bulgares, Nicolas Sarkozy rencontre Muammar Kadhafi à Tripoli.

En fin de journée dans son hôtel, le président français rencontre Tinka Milinovic. Laquelle était alors à Tripoli pour présenter une émission télé. De la soirée, de la nuit, on ne saura rien - seulement que, le lendemain matin, Nicolas Sarkozy aurait fait envoyer un "énorme bouquet de roses " à Tinka pour la remercier... Bien sûr, hier en fin de journée à l'Élysée, on refusait tout commentaire sur cette information mais la direction du quotidien bosniaque la maintient... Un refus élyséen qu'on peut facilement comprendre : le 18 octobre, a été annoncé le divorce par consentement mutuel de Nicolas et Cécilia Sarkozy. Mais s'il est avéré que le président a "fauté ", des avocats pourront suggérer à l'ex-Première Dame de demander une révision de ce consentement. Est-ce pour cela qu'hier on apprenait que l'Élysée envisage une augmentation très substantielle (+ 140 %) du salaire du président : de 8.300 euros brut mensuels, il passerait à 20.000 euros - soit 240.000 euros par an. Pas mal comme argent de poche !




Le clip de la chanson de Tinka Milinovic chantée dans le cadre de l'Euro Song Contest à Athènes en 2006.



© La Dernière Heure 2007