La coulée de lave du volcan Cumbre Vieja, entré en éruption dimanche sur l'île de La Palma, dans l'archipel espagnol des Canaries, a détruit 320 bâtiments et 154 hectares de terrain. Parmi ce spectacle de désolation, quelques constructions semblent avoir échappé comme par miracle aux coulées de lave. C'est le cas d' une villa isolée et qui semble être restée intacte malgré le paysage de chaos qui l'entoure. Le photographe Alfonso Escaler est parvenu à immortaliser la maison, un cliché très frappant qui a rapidement fait le tour du monde.

La bâtisse a été construite il y a plus de 30 ans par l’architecte néerlandaise Ada Monnikendam pour un couple de Danois. Elle est située dans la région d’El Paraíso, où plus de la moitié des habitations ont été englouties. Les propriétaires, assez âgés, ne sont plus rendus dans leur résidence depuis le début de la pandémie. Suite à la catastrophe naturelle, les occupants avaient déjà imaginé le pire et ont eu du mal à le croire lorsque l'architecte les a contactés pour leur annoncer que leur maison n'avait subi aucun dommage.

La villa que l'on surnomme maintenant la maison des miracles a suscité l'attention de nombreuses personnes. L’ambassadeur néerlandais en Espagne, Jan Versteeg, a notamment partagé le cliché, accompagné d'un message d'espoir. "En cette période de grande tristesse émergent malgré tout quelques lueurs d’espoir: l’entraide de la population, leur solidarité pour faciliter, par exemple, l’évacuation des nombreux animaux de la région... et l’histoire de cette petite maison miraculeusement épargnée", a-t-il écrit.