Ce week-end, la ministre française en charge de la Citoyenneté, Marlène Schiappa, a fait le buzz sur les réseaux sociaux malgré elle.

Sur Instagram, la politicienne française a publié une courte vidéo dans laquelle elle apparaît de dos, en train de remuer sa chevelure. La légende suivante accompagne la publication: "Merci Adriano & Vincent de 'AnS Brasil' pour ce lissage qui répare les cheveux et va donc me permettre de gagner de précieuses minutes avant chaque matinale".


La publication de la ministre a rapidement suscité l'indignation des internautes, qui ont estimé qu'elle s'apparentait à du placement de produit. Si de tels posts sont fréquents sur les comptes d'influenceurs et autres célébrités, on peut en effet se demander si la promotion d'une entreprise lucrative est bien légitime de la part d'une membre du gouvernement.

Face à la polémique, la publication a rapidement été supprimée et le cabinet de la ministre a été contraint de se justifier. Un porte-parole a affirmé que la publication douteuse était en fait un "faux post", sans donner davantage de détails. Ce lundi, un communiqué de l'avocat de Marlène Schiappa a également indiqué que la ministre "démentait tout recours à un placement de produit ou post sponsorisé sur Instagram".

Le compte Instagram de Marlène Schiappa aurait-il été piraté? Cette théorie a rapidement été balayée sur la toile, car plusieurs éléments reconnaissables - tels qu'une porte ou un sapin de Noël - semblent être déjà apparus à plusieurs reprises dans d'autres publications du compte Instagram de la ministre.


Depuis, le compte de la militante féministe est passé en "privé", de sorte que seuls les abonnés de la politicienne ont accès à ses différentes publications.