C'est un curieux phénomène qu'ont rapporté les autorités de la ville d'Eluru dans le sud-est de l'Inde. Alors que l'agglomération se bat encore contre le coronavirus, une autre maladie est venue frapper plus de 300 de ses habitants. Selon les responsables locaux, les malades présentaient des symptômes semblables: nausées, convulsions et pertes de conscience. 

Bien entendu, les autorités ont tout d'abord tenu à s'assurer que le coronavirus n'était pas responsable de l'étrange état de ces malades. "Tous les patients ont été testés négatifs au Covid-19", a assuré Dolla Joshi Roy, responsable du district Ouest d'Eluru, à CNN. Actuellement, environ 180 personnes hospitalisées ont pu rentrer chez elles. Les autres seraient dans un état stable, selon la responsable du district concerné. Une patiente aurait perdu la vie, selon Dolla Joshi Roy, mais la mort ne serait pas en lien avec la maladie qu'elle avait contractée. 

Le mystère demeure quant à l'origine de cette soudaine maladie. "La cause est encore inconnue, mais nous procédons toujours à toutes sortes de tests, y compris sur des aliments et du lait", a ajouté la responsable du district Ouest d'Eluru auprès de CNN. Les examens sanguins ont permis d'écarter la piste d'une infection virale, telle que la dengue. Les autorités ont prélevé des échantillons d'eau auprès de 57.863 ménages. Des spécialistes ont également été envoyés sur place pour tenter de découvrir ce qui s'est passé dans la ville d'Eluru.