Une policière de 27 ans a perdu la vie dimanche après-midi, après avoir pris une balle en pleine tête venue de l'arme de son collègue. D'après les premiers éléments de l'enquête, il s'agit d'un tir accidentel. 

Le parquet de Paris a saisi l'Inspection générale de la Police nationale (IGPN), la "police des polices", pour faire la lumière sur ce fait tragique. D'après Le Parisien, c'est un jeu qui aurait mal tourné. Les deux agents s'amusaient à dégainer leur arme quand le coup est parti, en présence de deux autres fonctionnaires de police. "C'est un drame stupide qui vient de détruire deux vies", a confié un responsable de la police judiciaire dans les colonnes du quotidien français. 

Le policier et auteur du coup de feu est un adjoint de sécurité âgé de 28 ans. Il pourrait être mis en examen pour "homicide involontaire aggravé" par la "violation manifestement délibérée d'une obligation particulière de prudence ou de sécurité imposée par la loi ou le règlement". Il risque une peine de cinq ans de prison et 75.000 euros d'amende.