Insolite à Jarny. Le maire de cette commune du Pays-Haut a reçu cet été un courrier en provenance d'Israël. Son auteur? Une septuagénaire qui a vécu dans la région à la fin des années cinquante. Elle a glissé à l'intérieur de l'enveloppe un chèque de 500.

60 ans plus tard, cette dame a finalement décidé de rembourser sa dette et d'écrire à la ville de Jarny.

Elle s'explique dans le courrier. Elle est arrivée dans le Pays-Haut en 1958 avec sa maman et ses trois sœurs. Elle décide de suivre des cours de musique au conservatoire local et la ville de Jarny lui prête une mandoline.

Au cours d'une balade à vélo deux ans plus tard, elle chute et endommage sérieusement la mandoline.

Redoutant que l'institution ne demande à sa maman, qui a des revenus modestes, de rembourser l'instrument, elle préfère garder l'incident secret et n'en parle pas à l'école de musique locale.

Cette lettre a beaucoup touché le maire de Jarny même s'il a été très étonné dans un premier temps.

Avec ce don, la municipalité de Jarny a décidé d'acheter un violoncelle, qui sera remis à l'école de musique locale. L'instrument sera prêté aux apprentis musiciens.