"Les températures augmentent rapidement dans le pays, et beaucoup plus tôt que d'habitude", a déclaré mercredi le Premier ministre indien Narendra Modi aux autres ministres.

Selon la BBC, le département météorologique indien (IMD) prévoit une augmentation progressive des températures maximales de 2 à 4°C dans la plupart des régions du nord-ouest et du centre de l'Inde cette semaine.

Alors que les vagues de chaleur sont fréquentes en Inde, l'été a commencé tôt cette année avec des températures élevées dès le mois de mars. Les températures maximales moyennes du mois ont été les plus élevées depuis 122 ans. Et les vagues de chaleur ont également commencé à s'installer au cours de ce mois d'avril.

Selon le Centre for Science and Environment, un groupe de réflexion, les vagues de chaleur précoces ont touché cette année une quinzaine d'États, dont l'État septentrional de l'Himachal Pradesh, connu pour ses températures agréables.

Les vagues de chaleur ont tué plus de 6.500 personnes en Inde depuis 2010, rappelle l'AFP. Et les scientifiques affirment qu'en raison du changement climatique, elles sont plus fréquentes mais aussi plus sévères.