La femme est actuellement assignée à résidence pour tentative de meurtre. Selon les médias italiens, elle est accusée d'avoir fait boire du liquide de refroidissement à l'homme âgé.

Les faits remontent au mois de juin de l'année passée. Emmené à l'hôpital par la soignante, la victime est restée dans un état critique pendant longtemps avant de pouvoir récemment reprendre une vie normale.

Le ministère public accuse la soignante d'avoir empoisonné son patient par peur de perdre la propriété qu'elle l'aurait persuadé de lui remettre en 2016, rapporte entre autres le journal La Stampa.