Monde Avec leur slogan "Free the Nipples" ("Libérez les tétons"), trois femmes réclame un traitement égal à celui des hommes, rapporte NBC News.

Ces femmes, originaires du New Hampshire, affirment que les villes qui autorisent les hommes à déambuler torse nu mais pas les femmes violent la Constitution car elles elles créent une inégalité.

Cette démarche a débuté en 2016, lorsqu'une femme fût arrêtée sur une plage alors qu'elle faisait du yoga les seins nus. Elle violait en effet une ordonnance de la ville interdisant la nudité publique, incluant la poitrine féminine.

Trois jours plus tard, deux autres femmes en avaient fait de même en signe de protestation. Elles furent également arrêtées.

Ensemble, les trois comparses ont alors entrepris des démarches auprès de la justice du New Hampshire, où elles n'obtinrent pas gain de cause.

Elles se tournent désormais vers la Cour Suprême, la plus haute juridiction du pays. Elles entendent y faire reconnaître que ces interdictions sont discriminatoires et qu'elles participent à l' "objectification sexuelle de la femme".

La Cour devrait annoncer début octobre s'il elle entendra l'affaire ou non.