Un homme soupçonné d'avoir voulu imiter un tueur en série condamné en 2011 a été inculpé lundi de meurtre aggravé après la découverte au cours des derniers jours du corps de trois femmes à Cleveland, dans l'Ohio (nord des Etats-Unis).

Délinquant sexuel ayant déjà fait de la prison, Michael Madison, 35 ans, un Noir américain, comme ses victimes, a comparu brièvement devant un tribunal lundi et a été mis en accusation. Sa caution a été fixée à 6 millions de dollars.

D'autres corps pourraient être découverts, a précisé la police: "L'enquête est toujours en cours, nous n'avons pas terminé, loin de là", a souligné le chef de la police de East Cleveland, Ralph Scotts. "Nous avons eu une information selon laquelle il pourrait y avoir d'autres victimes, c'est pourquoi nous poursuivons nos recherches".

Selon Gary Norton, maire d'East Cleveland, Madison s'est inspiré de Anthony Sowell, condamné en 2011 pour le meurtre de 11 femmes, dont il avait caché les cadavres dans sa maison de Cleveland. Surnommé "l'étrangleur de Cleveland", il est actuellement dans le couloir de la mort dans une prison de l'Ohio.

Un premier corps enveloppé dans un sac plastique avait été découvert vendredi dans un garage. Les deux autres corps ont été découverts samedi. L'un d'eux était dans une "maison abandonnée", l'autre a été trouvé non loin de la première dépouille.

Michael Madison avait été arrêté peu après au domicile de sa mère.