"La ministre britannique de l'Intérieur (Priti Patel) approuve l'extradition de l'éditeur de WikiLeaks Julian Assange vers les États-Unis où il risquerait une peine de 175 ans. Un jour sombre pour la liberté de la presse et pour la démocratie britannique. La décision sera portée en appel", a indiqué WikiLeaks sur Twitter.