Lors du Comité de concertation, le Premier ministre belge Alexander De Croo a précisé que la Belgique allait instaurer des limitations de voyages pour les personnes revenant d'Afrique australe. Dans la même optique, la Commission européenne a proposé aux États membres d'activer le frein d'urgence pour interrompre les voyages en provenance de cette région.

L'OMS a quant à elle jugé le nouveau variant B.1.1.529 "préoccupant". Elle a cependant déconseillé aux pays de prendre des mesures de restriction aux voyages, alors que la virulence et la transmissibilité du nouveau variant détecté en Afrique du sud restent encore inconnues.

La Suisse a interdit tous les vols directs en provenance de l'Afrique australe en raison du nouveau variant "Omicron", a fait savoir l'agence de presse helvète ATS vendredi.

Toutes les personnes en provenance d'Afrique du Sud, de Hong Kong, d'Israël et de Belgique devront présenter un test Covid-19 négatif et se mettre en quarantaine.

Le variant détecté en Belgique 

Le variant Omicron, jugé "préoccupant" vendredi par l'Organisation mondiale de la santé (OMS), a déjà été détecté en Belgique - une jeune femme arrivée le 11 novembre et testé le 22, venue d'Egypte et ayant transité par la Turquie, selon les autorités. Un cas a également été signalé à Hong Kong, un en Israël sur une personne revenue du Malawi et un autre au Botswana.

Le nouveau variant B.1.1.529 du virus du Covid-19, détecté à l'origine en Afrique australe et baptisé Omicron, représente un risque "élevé à très élevé" pour l'Europe, selon l'agence de santé de l'Union européenne.