Maduro était le dauphin désigné par l'ancien dirigeant charismatique avant sa mort

CARACAS Le président par intérim du Venezuela, Nicolas Maduro, a été déclaré dimanche officiellement vainqueur de l'élection pour succéder à Hugo Chavez, avec 50,66% des voix, qualifiant devant une foule de ses partisans sa victoire de "juste".

M. Maduro, 50 ans, dauphin désigné par l'ancien dirigeant charismatique avant sa mort, a remporté le scrutin face au candidat de l'opposition Henrique Capriles, 40 ans, qui a obtenu, 49,07% des suffrages, a déclaré la présidente du CNE, Tibisay Lucena, en affirmant que la tendance était "irréversible".

"Aujourd'hui, nous pouvons dire que nous avons eu une victoire électorale juste", a lancé M. Maduro, vêtu d'un blouson aux couleurs du drapeau du pays, devant une foule de partisans réunis au palais présidentiel de Miraflores à Caracas.

Son adversaire Henrique Capriles ne reconnait pas cette victoire et fait état d'une série d'incidents durant le scrutin présidentiel. Il souhaite que les bulletins de vote soient recomptés.

D'après les résultats dévoilés par le CNE, Nicolas Maduro a réuni 7.505.338 suffrages, contre 7.270.403 à son opposant, alors que 78,71% des 19 millions d'électeurs vénézuéliens se sont rendus aux urnes.

"Ce sont les résultats irréversibles décidés par le peuple dans ce processus électoral", a ajouté Mme Lucena, qui a demandé aux Vénézuéliens" de rentrer tranquillement dans leur foyers".

M. Maduro succède ainsi au pouvoir à Hugo Chavez, décédé le 5 mars des suites d'un cancer après 14 ans à la tête de ce riche Etat pétrolier.

Des alliés de Chavez félicitent Maduro

La présidente argentine Cristina Kirchner et son homologue équatorien, Rafael Correa, ont félicité dimanche soir la victoire annoncée de Nicolas Maduro, dauphin de leur ancien allié régional Hugo Chavez, à l'élection présidentielle au Venezuela.

"Félicitations au nouveau président, Nicolas Maduro. Mémoire et gratitude à jamais à l'ami et au compagnon Hugo Chavez", a écrit sur son compte Twitter la présidente argentine.

"Depuis au-dessus de l'Amazonie, félicitations à Nicolas Maduro, au peuple vénézuélien et à la révolution bolivarienne. Vive la grande patrie !", a tweeté de son côté M. Correa, qui était dans un avion pour l'Europe.

© La Dernière Heure 2013