Monde
Une autopsie doit encore avoir lieu.

La scène partagée sur les réseaux sociaux avait fait grand bruit. Pour cause: la violence du récit en a choqué plus d'un. Un pêcheur a violemment frappé à la tête un bébé phoque sur la plage de Dunkerque, dans le Nord de la France. " Je vais la tuer, c'est une saloperie qui bouffe mes poissons. De toute façon je suis pas solvable donc les amendes, j'en ai rien à foutre", aurait déclaré ce dernier alors qu'il s'attaquait à l'animal.

Le jeune animal avait été pris en charge par la suite par la Ligue de protection des animaux du Calaisis. Baptisée Laeticia, la femelle n'a pas survécu. "Malgré un état stable durant les premières 48h, son état s'est finalement détérioré depuis jeudi soir. Depuis, nous lui avons prodigué de nombreux soins et elle a reçu une attention de tous les instants. Laetitia est finalement décédée en début d'après midi" , a écrit le Centre de soins de la faune sauvage de Calais sur sa page Facebook.

Un décès lié aux blessures infligées par le marin? Probablement, mais rien n'est sûr. Une autopsie doit encore être réalisé afin de déterminer la cause précise de la mort. Le centre aurait également évoqué une possible maladie chez l'animal. 

Le pêcheur a quant à lui été identifié par la police et une plainte a été déposée à son égard par la Ligue de protection des animaux et le Sea Shepherd.