Cela fait plusieurs mois que des rumeurs laissent entendre que l'état de santé de Vladimir Poutine n'est pas bon. La santé du président russe a fait l'objet de discussions intenses au sein du gouvernement américain après que les agences de renseignement aient publié leur quatrième évaluation fin mai. Selon le rapport classifié, Vladimir Poutine aurait subi un traitement contre le cancer en avril.

Aujourd'hui, une source proche du Kremlin vient de partager de nouvelles informations allant dans ce sens reprises par le quotidien The Sun. De fait, Vladimir Poutine aurait dû recevoir "une assistance médicale urgente" en début de semaine après avoir été terrassé par une "maladie mystérieuse grave". Il aurait même reçu l'ordre de ses médecins de ne pas faire de "longues apparitions publiques". Toujours selon cette source, Vladimir poutine aurait eu un malaise aigu et des vertiges alors qu'il s’entretenait avec ses chefs militaires il y a quelques semaines. Il se serait senti faible lorsqu'il s’est levé de son bureau après une session virtuelle de 90 minutes.

Cancer, maladie de Parkinson... les spéculations vont bon train. L'état de santé du chef du Kremlin semble donc très instable et les rumeurs ne risquent pas de s'arrêter de sitôt.