Monde

Depuis son arrivée au pouvoir, le président américain a accumulé les fake news.

Selon le Washington Post , le président des États-Unis a proféré plus de 2.000 mensonges depuis qu’il a pris ses fonctions à la Maison Blanche. Il a franchi ce cap lundi 8 janvier, affirme le quotidien américain qui a listé quelque 2.001 mensonges proférés en 365 jours. Un triste bilan pour la première année de mandat de Donald Trump.

Économie, taxes, impôts, environnement, politique étrangère, ingérence russe, Obamacare, terrorisme… Le quotidien américain a décompté tous les mensonges, les contrevérités et les approximations énoncés par le président Trump. Parmi les faux propos, les plus souvent répétés sont la réforme de l’Obamacare, le marché de l’emploi, et les auto-congratulations.

Ainsi, par exemple, Donald Trump s’est félicité 55 fois d’avoir signé "les plus importantes réductions d’impôts et réformes de l’histoire américaine". Une affirmation démentie par le Washington Post qui cite notamment une réduction plus significative du président Ronald Reagan en 1981.

Toujours selon la liste tenue scrupuleusement par le quotidien américain, le milliardaire a été jusqu’à proférer 40 mensonges et inexactitudes par semaine, en août et décembre 2017.