Le 21 mai denier, Yasemin Gündogan, une employée de la société de transport de fonds Loomis, a disparu dans la nature avec le contenu de son fourgon: 8 millions d’euros. Les faits se sont produits près de Brême, en Allemagne. La jeune femme, âgée de 28 ans, avait tout prévu. Avant d'entreprendre sa livraison, elle avait transféré l'argent dans des sacs de sécurité ad hoc avant de les jeter dans une benne à ordures. Elle avait ensuite informé son employeur qu'elle était tombée subitement malade et qu'elle devait rentrer chez elle plus tôt que prévu. Elle a donc remis son véhicule de fonction comme si de rien était et n'a éveillé aucun soupçon. Par après, elle a récupéré l'argent et s'est enfuie au volant d'un véhicule de location muni de fausses plaques d'immatriculation. Ainsi, il aura fallu plusieurs jours pour que le vol soit constaté.

Un mois et demi plus tard, l'enquête n'a pas progressé et la police n'est toujours pas parvenue à la retrouver. Les enquêteurs sont persuadés que Yasemin Gündogan est parvenue à traverser les frontières allemandes et qu'elle se trouve aujourd'hui à l'étranger. Néanmoins, plusieurs pistes ramènent les autorité vers un bar à chicha de la ville, le “Ocean 27". Un établissement fréquenté par plusieurs célébrités, tels que l'ancien gardien de foot, Tim Wiese, et l'acteur Mustafa Alin. Le bar serait contrôlé par la pègre brêmoise. La jeune femme y a travaillé jusqu'en 2014 avant de décrocher un travail pour l'entreprise de transport par l'intermédiaire de son père.

Les enquêteurs se demandent à présent si l'ancienne convoyeuse a eu l'idée de ce casse par elle-même ou s'il a été forcée d'agir sur les ordres de quelqu'un d'autre. Un appel à témoins a été lancé à travers toute l'Europe. Tout laisse à croire qu'elle aurait pu choisir la Turquie comme destination, étant donné ses origines. "Nous pensions tous qu'elle n'était pas très intelligente, mais avec cette stratégie, elle prouve le contraire", a confié un ancien camarade de classe au journal allemand Bild.